Solidarité pour les Timouns d'Haïti

UNE ASSOCIATION de SOLIDARITE: actualité 2018, 2019 et 2020

Depuis 2011, chaque 1er dimanche de janvier se déroule LA GALOUPADENN  DES TIMOUNS. Cette manifestation devenue le rendez vous des sportifs  s’inscrit dans le calendrier du Chalenge de la Solidarité.   

 
L'association accueille chaque année plus de 1000 coureurs et randonneurs, sans oublier la cinquantaine de petits coureurs qui n'hésitent pas à braver la froideur de l'hiver, pour soutenir les  enfants d'Haïti.  Grâce à la solidarité de sponsors, des villes de Guingamp et de Grâces, et d'une centaine de bénévoles, cette Galoupadenn  permet, tous les ans, de dégager plus de 10000 €.  100 % des bénéfices sont remis , pour la part principale à l'orphelinat la Maison des Anges, une partie est reversée à la Lutte contre la Mucoviscidose, et depuis 2017 un don est fait aux Pompiers Internationaux des Côtes D'Armor (PICA).

La somme versée à La Maison des Anges est, avant tout, destinée à répondre aux besoins de 1ère nécessité (nourriture, soins médicaux, frais de nounous...).


En 2018, L'association a pu financer la construction d'un dortoir pour les garçons adolescents qui, jusque là,
devaient, par manque de place, partager le dortoir des plus petits. Les dons permettent également à la directrice de l'orphelinat de louer le terrain jouxtant la Maison des Anges, pour en faire un terrain de jeux pour les enfants. EN ce début d'année 2019, l'argent récolté participera notamment au financement de la partie "repas " de l'orphelinat.

historique de la création

L 'association Solidarité pour les Timouns d'Haïti a été créée au lendemain du séisme du 12 janvier 2010 qui a frappé la capitale Port au Prince. L'association a pour vocation de venir en aide à un orphelinat de cette ville.

 

 

Aussi lorsque la terre a tremblé en Haïti, Jean Luc et Magalie Daniel et leurs deux enfants Mathis et Antonin originaires d 'Haïti ont été ébranlés par l'onde de choc, ils étaient très inquiets de ce qui était arrivé à l'orphelinat « la Maison des Anges » où ils avaient vécu plusieurs mois. « Nous avons été plusieurs jours sans nouvelles. » Puis Magalie a enfin pu joindre la directrice. « Les bâtiments sont détruits mais aucune perte humaine n'est à déplorer. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les enfants voulaient intervenir pour aider leurs copains Haïtiens et ils ont été spontanément épaulés par des proches. L'association a vu le jour la semaine suivante.

 

Les 72 enfants de la Maison des anges vivaient alors dans la rue, sous des tentes. « Ils manquent de tout. » La solidarité s'organise. « Par rapport à Antonin et Mathis, nous ne pouvions pas rester indifférents », déclare David Dosser, ami de la famille. Que faire ? Leur solution : créer une association pour acheter du matériel et reconstruire.

 

 

 

 

 

 

 

 


Un engagement dans la durée.

Tout va très vite. Les statuts  de l'association Solidarité pour les Timouns d'Haïti sont déposés en sous-préfecture. « Timouns signifie enfants, en créole », précise Magalie Daniel, la présidente. « Des personnes se manifestent déjà pour nous verser le bénéfice d'actions, et des particuliers nous ont fait des promesses de dons. » . « Nous ne sommes pas dans le ponctuel, nous nous engageons dans la durée. »



 

les actions réalisées en 2010

Plusieurs actions ont été réalisées en collaboration avec d'autres associations ou organismes.

les actions réalisées en 2012

De nouvelles actions ont été réalisées en collaboration avec le Foyer de vie les Nymphéas de Lannion,   avec les écoles de foot participant au challenge Coco Michel et le service jeunesse de Guingamp communauté.
 Nous les remercions très sincèrement.

Les dons en 2015

Un don de 10 000 €  a été reversé à la "MAISON DES ANGES", en 2015 , pour le fonctionnement quotidien (salaires, nourriture, médicaments... )

 

 

L'argent que nous avons remis à l'orphelinat...

 

 

 

 

 

...a contribué dans un premier temps à construire des bâtiments provisoires mettant les enfants à l'abri...

 

 

 

 

 

 

...puis dans un second temps, de contribuer à construire un nouveau bâtiment confortable et fonctionnel.

les actions réalisées en 2011

Deux nouvelles actions ont été réalisées en collaboration avec le GAEC de Christophe et Anne Marie André de Tréglamus  
et avec les écoles de foot participant au challenge Coco Michel.


Les actions réalisées en 2013

"1 € pour un repas servi"

Opération proposée par l'Ô" de Guingamp qui a permis de récolter 370 €.

Outil gratuit et accessible à tous

Créer un blog design